On  observe de plus en plus des  Cabinets se déclarant spécialisés  dans  la  distribution de crédits aux particuliers qui pratiquent des actes frauduleux visant à arnaquer des emprunteurs naïfs ou inexpérimentés.

Le  système conçu pour apparaitre  sur internet consiste à  vous présenter des offres très alléchantes,  sans  contraintes administratives, vous promettant de  vous  accorder un prêt avec une facilité  déconcertante et à des conditions exceptionnelles, peu importe l’objet du crédit.

En très peu  de temps, vous recevez  par mail l’accord de votre  demande de crédit et la  confirmation   que les fonds  pourront  être virés immédiatement   sur votre compte,  avec cependant une réserve,  celle  de régler  en préalable les frais  de dossier par un virement  sur le  compte de ce pseudo-prêteur  une  somme  qui peut varier  de 500 €  à  2000 €  voir beaucoup plus.

Des arnaques en augmentation

Après  quoi,  vous n’entendrez plus jamais parler de  ce Cabinet  indélicat  et  votre argent  sera  définitivement perdu !

La loi Française  est très claire :  «  il  est absolument interdit  à un Courtier Financier  de réclamer  de l’argent,  à  quelque titre  que ce soit,  avant  que les fonds ne soient débloqués  sur le compte de l’emprunteur.

D’autres arnaques en tout genre existent, le crédit est effectivement un  domaine  où  les  escrocs foisonnent,  ils  savent que des foyers  en grande difficulté  financière sont  prêts à accepter la première offre  venue  et ainsi  ils aggravent  un peu plus leur situation déjà bien précaire.

Avec  Soccapi,  ce risque d’être maltraité  n’existe pas, pour preuve nos  inscriptions :

  • auprès  de l’ACPR ( Autorité  de Contrôle ) sous le n° ACPOU10054572
  • auprès  de l’ORIAS ( Registre des Courtiers en Crédits )  sous le n° 10054572
  • auprès d’AMLIN ( Responsabilité Civile Professionnelle )  sous le n° 2005PCA139